Bilan psychométrique d’efficience intellectuelle ou Test de QI

Le bilan psychologique

Il a pour but d’aider à mieux et comprendre les difficultés et compétences de l’enfant, pour lui apporter une aide adaptée.

Le test proposé ici est celui dit « de QI », ou mesure du Quotient Intellectuel. C’est un bilan psychométrique d’efficience intellectuelle, qui consiste en une mesure du fonctionnement intellectuel. Rappelons que l’Intelligence avec une grand I est bien plus large que ce qu’il ne sera jamais possible de mesurer avec des tests (intelligence sociale, d’adaptation, émotionnelle…).

Les tests utilisés sont standardisés et étalonnés.

Les plus reconnus sont les tests de QI de Weschler : WISC 5ème version (6ans à 16ans), WPPSI 4ème version ( 2.5ans à 7ans) et WAIS (16ans à 79ans). Ils ont été validés sur des échantillons de référence pour permettent un classement des scores de l’enfant par rapport à ceux d’un échantillon d’enfants du même âge.

Ainsi, des zones de hautes potentialités, ou « haut potentiel intellectuel » peuvent apparaitre, ou bien des zones de faiblesses peuvent être relevées.

Les domaines évalués:

Quatre domaines sont évalués: le raisonnement verbal, le raisonnement fluide et logique, la mémoire de travail et la vitesse de traitement.

L’intérêt est ensuite de mettre les différents scores en perspective, afin de donner une compréhension d’ensemble du profil d’efficience de l’enfant.

Cette batterie de test est utilisée comme point de départ, mais ne s’arrête pas aux scores obtenus dans les épreuves. J’observe aussi les attitudes de l’enfant pendant la passation : la manière dont il s’y prend pour résoudre les problèmes, pour utiliser le langage pour réfléchir, pour demander, ou non, de l’aide; le niveau d’autonomie de sa pensée, la nature de l’engagement dans la tâche, la confiance en lui… Tout ceci me donne alors un matériel clinique d’observation, qui fournira des indices sur son mode de fonctionnement psychique.

Un temps de jeu est aussi proposé à la fin du bilan, afin de compléter les observations cliniques : investissement du jeu symbolique, de l’imaginaire, ou des habiletés sociales.

Enfin, un moment de jeu libre permet de clôturer le test de manière ludique pour l’enfant.

La finalité de ce bilan est d’apporter un éclairage, du sens, à la demande initiale de bilan, ou aux difficultés rapportées au quotidien.

Un avis étayé peut être donné, dans des cas d’orientation scolaire, ou d’aménagements spécifiques qui pourraient compenser les difficultés. Des conseils d’orientation thérapeutiques peuvent être également émis.