EMDR

Cette thérapie brève est utilisée dans plusieurs domaines depuis plus de 30ans.

On observe des résultats positifs sur la diminution d’émotions pénibles dans divers troubles psychologiques : stress, anxiétés et stress post traumatiques.

Le postulat de base repose sur le retraitement émotionnel d’un événement du passé.

 

Déroulé du traitement EMDR

Des séances de préparation préalables:

Du fait de l’effet puissant de cette thérapie sur le psychisme du patient, une préparation est indispensable.

Les entretiens préliminaires permettent d’abord de construire une relation thérapeutique de confiance entre patient et thérapeute.

Nous identifions la problématique actuelle susceptible d’être traitée en EMDR, puis les souvenirs liés à ces difficultés.

Vous n’êtes pas obligé d’avoir vécu et identifié précisément des traumatismes, pour bénéficier de la méthode. En effet, la recherche des cibles du passé, appelée « plan de ciblage », est effectuée par le thérapeute, avec le patient, en début de thérapie. Nous prenons comme point de départ, une situation ou un symptôme qui vous dérange aujourd’hui, pour identifier un ou des souvenirs s’y rattachant.

Enfin, nous mettons en place des outils psychocorporels de stabilisation émotionnelle qui peuvent être utilisés en cours de séance ainsi qu’entre les séances.

 

Les séances de traitement:

Les souvenirs perturbants identifiés sont ensuite traités, un à un, lors des séances, à l’aide des stimulations bilatérales alternées.

Il faut parfois plusieurs séances pour traiter un seul souvenir.

Pour les enfants, selon leur âge, le traitement EMDR peut se faire en présence de leurs parents.

Le traitement est un processus conscient. Il correspond à ce que fait naturellement notre cerveau quand il ne se bloque pas.
Au début, le praticien demande au patient de se concentrer sur le souvenir source, en gardant à l’esprit les aspects sensoriels les plus perturbants (image, son, odeur, sensation physique), ainsi que les pensées et ressentis actuels négatifs qui y sont associés.
Le praticien pratique alors des séries de stimulations bilatérales alternées rapides; et, entre chaque série, le patient dit ce qui lui vient à l’esprit. Il n’y a aucun effort à faire pendant la stimulation pour obtenir tel ou tel résultat, l’évènement se retraite spontanément et différemment pour chaque personne selon son vécu, sa personnalité, ses ressources, sa culture.
Le praticien continue les stimulations jusqu’à ce que le souvenir ne génère plus de perturbations mais soit mis à distance, ait perdu sa vivacité.

Ensuite, toujours avec des stimulations bilatérales alternées rapides, il aide le patient à associer à ce souvenir une pensée positive, constructive, pacifiante, et à évacuer d’éventuels restes physiques désagréables.

Une séance d’EMDR dure de 60 à 90 mn, pendant laquelle le patient peut traverser des émotions intenses, et en fin de séance, peut généralement ressentir une nette amélioration.

 

L’EMDR est recommandée dans différents domaines:

 Au départ, pour le domaine du psycho-traumatisme pour lequel sont venues les premières validations scientifiques, puis dans d’autres domaines:  angoisse, anxiété, peurs, phobies, stress, dépression, troubles du sommeil, douleurs chroniques, deuils.

 

 

 

Vous souhaitez prendre un rendez vous ?